Lorsqu’il me contacte en juin 2016, le directeur de Pola n’a pas une idée précise du projet éditorial qu’il me propose de réaliser et de coordonner. Estimant que la fabrique bordelaise est bien placée pour parler des/aux artistes contemporains, la DRAC Aquitaine lui a confié la mission de produire « quelque chose » sur le sujet.

+ Lire
@